Esprit

France

Depuis le 31 mars 2016, la place de La République est occupée par un mouvement de contestation politique né des manifestations contre la loi Travail, dite El Khomri, proposée ce printemps par la ministre du même nom. Ce soir-là, les manifestants ne sont pas rentrés se coucher chez eux : “On reste debout cette nuit”, “c’est Nuit debout !” Depuis, le mois de mars n’a plus de fin, avec cette invention ludique d’une extension de la ligne du temps martien vers un ailleurs politique. Comment décrire ce mouvement ? Ici, quelques impressions à l’occasion de traversées aléatoires de la Nuit debout.

Only in fr

The exile’s personal history can be compared to a shadow that he has lost and could never hope to recover, writes Olivier Remaud. Having acknowledged that life in exile tends to dehumanize, both inwardly and outwardly, Remaud explores a rich vein of literature dealing with the topic, from Ovid and Adelbert von Chamisso, to Hannah Arendt and Siegfried Kracauer.

Only in en
1 2 3 4 21

Historien des passions et du pouvoir, Patrick Boucheron n’a jamais séparé son travail de chercheur de la réflexion sur le statut politique de l’histoire. Spécialiste de l’Italie au Moyen-Âge et à la Renaissance, défenseur de l'”histoire du monde”, il s’est interrogé sur le rôle des affects dans les représentations du pouvoir. À qui mieux qu’à Patrick Boucheron pouvions-nous demander ce qu’il en est de l’histoire politique de la colère et de sa signification actuelle ?

Only in fr