Résumés Revista Crítica 75 (2006)

Françoise Meltzer
Sur la question de l’Aufhebung: Baudelaire, Bataille et Sartre

Cette étude se penche sur l’essai irritant de Sartre sur Bataille, publié en 1943 et intitulé “Un nouveau mystique”; elle examine également la discussion à laquelle il a donné lieu entre les deux auteurs à propos de Baudelaire. Sartre accuse Bataille d’introduire dans l’Expérience intérieure, “le transcendant dans l’immanent”, d’extérioriser le Moi de manière à évacuer la responsabilité humaine, d’aboutir au totalitarisme par la force de la fascination devant le rituel, le sacrifice et la communauté, et de faire disparaître l’histoire. Sartre place au centre de sa critique le concept d’Aufhebung, proposé dans la Phénoménologie de Hegel: selon Sartre, Bataille élimine la synthèse de la trinité hégélienne – thèse / antithèse / synthèse (Aufhebung) –, substituant la dialectique par la tragédie. Cette discussion autour du rôle de l’Aufhebung et de la dialectique suscite, ainsi, toutes les questions fondamentales au sujet de ce qui sera appelé le post-modernisme: le rôle et la souveraineté de la subjectivité, la liberté humaine, le rôle de l’histoire dans la production textuelle, l’individu en opposition à la communauté et les raisons favorables au rejet d’un transcendant.

Joaquín Herrera Flores
Colonialisme et violence. Quelques bases pour une réflexion post-coloniale à partir des droits humains

On parcourra quatre mécanismes fondamentaux du diffusionnisme colonialiste occidental: l’établissement de généralisations abusives qui empêchent la connaissance de la complexité de l’Autre; le backlash colonialiste et l’occultation des origines des processus coloniaux; la transformation de l’espace géographique; l’humanisme abstrait et sa distance par rapport aux pratiques dévastatrices du colonialisme. Ces mécanismes sont analysés dans la perspective d’une conception radicale des droits humains, avec cette conclusion que la capacité de lutter tant par la reconnaissance culturelle que par la juste distribution des ressources se trouve dans l’essence même de l’affirmation de ces droits.

António Simões Lopes
Croisements du développement: verbiages, dilemmes, hérésies

L’auteur conteste l’emploi abusif du terme du développement, quand il s’agit plutôt de la croissance; des verbiages, des dilemmes et de des hérésies sont associés au concept et à la pratique (politique) du développement. Il est contestable que les niveaux de développement continuent à être fondamentalement mesurés par les niveaux de rendement; et, en toutes circonstances; surtout, dans la mesure où les perspectives de croissance sont suffisamment pauvres, l’auteur soutient que le modèle du développement soit plutôt fondé sur la répartition; autrement dit, dans la distribution de la richesse, ayant pour objectif de chercher à promouvoir la dignité des Hommes: il n’est pas légitime de continuer à faire attendre les plus pauvres jusqu’à ce que nous soyons tous plus riches.

Fátima Antunes
Gouvernance et Espace Européenne de l’Education: Régulation de l’éducation et visions pour le projet ‘Europe’

Les “effets indirects” des dynamiques de globalisation dans le domaine de l’éducation sont visibles, soit à travers les mutations du processus de l’élaboration des politiques éducatives, soit dans la reconfiguration de la gouvernance de l’éducation. Ainsi, pour ce qui est du Processus de Bologne, il paraît être dans l’ordre du jour de procéder, à travers la création des dispositifs et des entités fonctionnant comme systèmes et agences afin d’accréditer et de garantir la qualité de l’enseignement, par l’approximation au modèle de la régulation des marchés. D’un autre côté, la forme de la régulation définie par des objectifs particuliers constitue un développement notable dans les processus de la gestion du changement social et éducatif dans les divers secteurs des systèmes éducatifs. Les projets-pilote pour l’Europe dans l’édification de l’espace européen de l’éducation et du paradigme de l’apprentissage au long de la vie paraissent participer des nouveaux mythes de légitimation liés au désir d’engager dans le même mouvement l’ordonnancement du territoire physique, social et symbolique, et la création des sujets.

Fernanda Maio
“Vies réelles, gens réelles”: la représentation des autres dans l’art promu dans l’espace public

On analyse ici la manifestation culturelle de Lisbonne Capital du Rien, constituée par une série de projets d’intervention publique qui ont eu lieu à Lisbonne en 2001. Le projet soulève des questions sur le rôle social de l’art dans la préservation des modes de vie authentiques, et sur le rôle de l’artiste en tant que témoin du quotidien dans sa tentative de régénérer les espaces urbains considérés problématiques, dans son effort d’aider à construire une identité sociale, vue comme identité des gens avec le lieu. Cependant, la condition de la mobilité des artistes, des intellectuels, des politiques et des spécialistes contraste avec l’immobilité des autres, sujets, en consé quence, à une identité locale et objectivés par un regard touristique. Cette forme de tourisme culturel maintient les asymétries de la mobilité, renforçant le pouvoir de ceux qui détiennent le contrôle sur leur propre mobilité et sur la circulation des significations; en tentant de substituer l’expérience fragmentée et subjective de l’espace par une représentation disciplinaire et unificatrice, ou cohérente, c’est le concept de lieu comme processus qui est négligé.

Oscar José Rover & Maria Adosinda Henriques
La gestion démocratique en débat: Le programme LEADER et sa relation avec la société civile locale

On partira de la discussion sur le programme d’initiative communautaire LEADER de l’Union Européenne pour les régions rurales, en évaluant dans quelle mesure, dans le cas du Portugal, l’autonomie locale dans la définition des stratégies et des projets est positive pour les territoires locaux, ou si au contraire elle favorise certains acteurs de ces territoires, sans valoriser suffisamment les principes orienteurs du programme en question qui stipule des pratiques d’inclusion des groupes les plus nécessiteux et les plus désorganisés. La réflexion sur le LEADER dans le contexte portugais est susceptible d’extrapolation pour ce qui est d’autres contextes locaux. En général, s’il est vrai que les pratiques de démocratie participative peuvent signifier une contribution pour le développement des populations locales, en particulier des plus désorganisées et des plus démunies, il est également possible de démontrer, d’un autre côté, que l’argument de la démocratie et du développement sert bien des fois à la reproduction locale des pratiques de domination et d’inégalité sociales.

Carlos Walter Porto Gonçalves
Géographie de la violence dans la campagne brésiliénne: ce que disent les données de 2003

Cet article analyse la violence dans la campagne brésiliénne, en examinant les données relatives à la violence sur les personnes, et en évaluant les luttes sociales et de pouvoir entreprises par la Commission Pastorale de la Terre (CPT). Partant de la construction d’un ensemble d’indicateurs sur l’incidence et les formes, publiques et privées, de violence exercée sur les populations rurales, l’article centre l’analyse sur la géographie de la violence et explore les similitudes et les différences que l’on peut détecter entre les régions et les états du Brésil. Cet examen permet d’identifier jusqu’à quel point les processus contemporains du développement agricole et de la modernisation socio-économique rurale reproduisent, ou réinventent, les relations sociales et de pouvoir fondées sur la violence, prolongeant dans le temps, et selon de nouveaux types, les formes de la moderno-colonialité.

Published 25 January 2007
Original in Portuguese

Contributed by Revista Crítica de Ciências Sociais © Revista Crítica de Ciências Sociais Eurozine

PDF/PRINT

Read in: EN / FR / PT

Published in

Discussion