Michaël Foessel

Historien des passions et du pouvoir, Patrick Boucheron n’a jamais séparé son travail de chercheur de la réflexion sur le statut politique de l’histoire. Spécialiste de l’Italie au Moyen-Âge et à la Renaissance, défenseur de l'”histoire du monde”, il s’est interrogé sur le rôle des affects dans les représentations du pouvoir. À qui mieux qu’à Patrick Boucheron pouvions-nous demander ce qu’il en est de l’histoire politique de la colère et de sa signification actuelle ?

Only in fr