Résumés Esprit 12/2006

Jacques Donzelot
Refonder la cohésion sociale

La ” cohésion sociale “, recherchée de toute part, ne découle plus aujourd’hui de la solidarité conçue dans la société industrielle. Dans le nouveau contexte économique, elle ne semble plus pouvoir découler que de la confiance ou du consentement, ce qui impose de repenser une intervention publique dans les termes d’un État ” qui rend capable “.

Nicolas Peraldi
Boiter n’est pas un péché. L’exclusion comme enfermement

Clinicien dans un centre d’accueil de longue durée, l’auteur livre, à partir d’exemples de parcours de personnes qu’il suit, ses réflexions sur la grande exclusion, la rue, l’errance, les trajectoires qui font perdre les liens de sociabilité. Autant d’allers et venues et d’échecs mais aussi de petits changements aidant à s’en sortir, à ” sortir de la rue “.

Dominique Vidal
L’adhésion à la démocratie au Brésil. Le cas des syndicats d’employés domestiques

Alors que la réélection du président Lula a été plus difficile que prévu, on ne peut réduire la situation de la démocratie au Brésil à la confrontation politique. Comment la démocratie s’installe-t-elle en profondeur dans cette société caractérisée par des écarts sociaux vertigineux ? L’exemple de la relation de travail des employés de maison, encore marquée par un schéma hiérarchique, montre comment le régime de l’égalité transforme ce pays.

Mohamed Benrabah
Voyage en Algérie, pays des 66 milliards de dollars de réserve et de l’immense désespoir des jeunes

Absent de son pays pendant dix ans, l’auteur est frappé, après deux séjours récents, par l’accumulation des espoirs déçus : politique opaque et sclérosée, école sinistrée, jeunesse désoeuvrée. Pendant ce temps, la manne pétrolière afflue mais le sort de la population n’en est en rien changé.

Filip De Boeck
La ville de Kinshasa, une architecture du verbe

Capitale de la République démocratique du Congo, deuxième ville de l’Afrique subsaharienne, avec sept millions d’habitants, Kinshasa incarne aussi le chaos urbain actuel. Alors que son infrastructure semble inexistante ou vouée à disparaître, comment comprendre ce qui fait tenir la ville ? Pour cela, il faut avant tout décrire l’urbain dans sa relation avec le corps, la sexualité, la religion, l’argent, la folie et la mort.

Entretien avec Fabien Eboussi Boulaga
Penser africain : raison, identité et liberté

Fondateur de la revue Terroirs (revue africaine de sciences sociales et de culture), le philosophe revendique ici la liberté de considérer l’Afrique comme une ” idée neuve “. Liberté par rapport aux traditions et méfiance envers un cosmopolitisme abstrait le conduisent à affirmer une identité africaine contre ce qui la conteste ou la met en péril.

Entretien avec Achille Mbembe
Qu’est-ce que la pensée postcoloniale ?

La critique de l’universalisme européen, confronté en particulier à son histoire coloniale, a nourri différents types de critiques de l’Occident. En quoi le courant ” postcolonial ” apparaît-il original ? Sa constitution d’emblée transnationale et éclectique lui permet d’associer la tradition anti-impérialiste, les nouvelles subaltern studies et une lecture de la mondialisation.

Jean-François Bayart et Romain Bertrand
De quel ” legs colonial ” parle-t-on ?

Polémiques à répétition, pétitions, propositions de loi : quarante ans après les indépendances, la colonisation est redevenue un objet de controverses publiques. Pour s’y retrouver, on doit inventorier les continuités entre le passé colonial et le présent afin de mieux comprendre ce qui, dans les relations entre anciennes puissances impériales et colonisés, reste marqué, ou non, par le poids du passé.

Entretien avec Philippe Roussin
Situation française, littérature mondiale et courants postcoloniaux

La fin de l’empire est une césure négligée dans l’histoire française de la création littéraire. Elle a favorisé un retour à l’espace hexagonal et à la langue nationale tout en jetant un doute sur la faculté de la littérature à s’inscrire dans une histoire qui ne pouvait plus être héroïque. Simultanément, la critique littéraire s’est relativement désintéressée des échanges littéraires internationaux et de leur manière de s’interroger sur la possibilité actuelle d’une littérature mondiale.

Published 15 December 2006
Original in French

Contributed by Esprit © Esprit

PDF/PRINT

Read in: EN / FR

Published in

Discussion