Résumés Esprit 11/2005

David A. Westbrook
Rassurante Amérique. Tocqueville revu par Bernard-Henri Lévy

En se mettant dans les pas du célèbre auteur de De la démocratie en Amérique, Bhl vient de publier dans une revue américaine une série d’articles, prélude à un ouvrage annoncé, sur l’Amérique contemporaine. Soucieux de prendre à contre-pied les clichés français sur ce pays, il manque pourtant, pour le lecteur américain qui le lit, les questions les moins confortables sur la situation américaine.

Marie Mendras
” Village Poutinkine ” ou les écueils d’un régime autoritaire

Comme les ” villages Potemkine ” donnaient une apparence de prospérité aux villages misérables présentés à Catherine II, la Russie de Poutine veut afficher un semblant de pratique démocratique, dans un contexte d’autoritarisme croissant. Le Kremlin cherche à faire accepter sa démocratie ” à la russe ” en Occident, tout en gagnant de nouvelles marges d’action grâce à la flambée des prix du pétrole.

Ioulia Mostova
L’Ukraine reste-t-elle une exception démocratique ? (Entretien)

Un an après la révolution orange et un mois après le limogeage de tout le gouvernement qui en était issu, le président Iouchtchenko a-t-il dissipé les chances de son pays ? Alors que la société ukrainienne avait fait preuve de maturité démocratique, le manque de traduction de ses aspirations dans l’exercice du pouvoir risque d’avoir un impact négatif dans une région où les pouvoirs en place sont déjà peu enclins à respecter la liberté de vote.

Laurent Jullier
La critique de cinéma entre raison et je-ne-sais-quoi

Polémiques entre cinéastes et journalistes sur le bien fondé des critiques, guerres de chapelle entre écoles critiques, perplexité du public qui choisit ses films avant tout par le bouche à oreille : faut-il se résigner à abandonner la critique de cinéma à l’humeur, au snobisme ou au discours d’opinion ? Peut-on fonder en toute rigueur la critique d’une œuvre ?

Jacques Donzelot
Michel Foucault et l’intelligence du libéralisme

Dans les années 1977-1979, Michel Foucault consacre ses cours à la ” gouvernementalité “. Cohérent avec ses précédents travaux et ses engagements politiques de la période, son intérêt pour le sujet ne fut pourtant que provisoire. Pourquoi n’a-t-il pas poursuivi son travail dans cette voie ? Comment peut-on aujourd’hui reprendre ses intuitions sur les rapports entre économie, libéralisme et pouvoir politique ?

Jacques Donzelot & Colin Gordon
Comment gouverner les sociétés libérales ? (Discussion)

La réception de Michel Foucault dans le monde anglo-saxon a donné naissance à une discipline florissante, consacrée à l’étude des modes de gouvernement, spécialement dans les régimes libéraux. Pourquoi ce courant ne s’est-il pas développé parallèlement en France ? Qu’apporte-t-il à la compréhension de l’exercice contemporain du pouvoir ?

Renaud Epstein
Gouverner à distance. Quand l’État se retire des territoires

La politique de la ville offre un bon fil conducteur pour suivre l’évolution des modes d’intervention de l’État dans les territoires, et donc des rapports entre pouvoir central et pouvoirs locaux. Après un modèle centralisé, l’État a mis en place un mode négocié de gouvernement et s’oriente aujourd’hui vers des procédures inédites de gouvernement à distance.

Jean-Joseph Goux
Progrès de l’histoire, économie de marché, mondialisation

Cette relecture de l’œuvre de Turgot permet de revenir sur une des premières formulations de l’idée philosophique de progrès de l’histoire humaine. Or, cette idée de progrès est solidaire du processus de mondialisation : c’est au moment où devient visible une certaine unité du monde que peut se formuler la première vision cohérente du progrès historique. Le retournement avec la situation actuelle, où l’inquiétude succède à l’optimisme, n’en est que plus spectaculaire.

Abdesselam Cheddadi
Reconnaissances d’Ibn Khaldûn. (Entretien)

Le traducteur d’Ibn Khaldûn propose ici une présentation des principaux ressorts de l’œuvre, en montrant pourquoi elle peut aider à comprendre le monde musulman contemporain, en particulier les phénomènes de pouvoir, le rôle de la Cité et les rapports entre religion et politique.

Gabriel Martinez-Gros
Que faire d’Ibn Khaldûn ?

La première réception du penseur médiéval a eu lieu en France dans le contexte de la colonisation, propice à de nombreux malentendus, en premier lieu celui qui ne gardait du théoricien de l’histoire que ses exemples, en orientant la lecture sur la description de tribus plutôt que sur la constitution du pouvoir.

Abdesselam Cheddadi
La question de la tolérance dans les sociétés islamiques

Si la tolérance n’était pas inconnue dans l’islam classique, les limites de sa conception ont éclaté avec le choc de la modernité. La question est donc reposée pour les sociétés musulmanes contemporaines, qui doivent accepter de se demander pourquoi elles se trouvent vis-à-vis de l’Occident dans une situation d’indécision, de dépendance et de ressentiment.

Published 10 November 2005
Original in French

Contributed by Esprit © Esprit

PDF/PRINT

Read in: EN / FR

Published in

Discussion