Résumés Esprit 10/2004

Marc-Olivier Padis
Constitution européenne : que veut dire la bataille du ” non ” ?

La prise de position de Laurent Fabius contre la ratification du projet de traité constitutionnel européen a lancé un vaste débat, qui risque de porter sur de fausses questions. Que peut-on en effet attendre d’un tel texte ? Grave-t-il dans le marbre l’avenir de l’Union ? En quoi est-il lié au déficit démocratique européen ? Comment une Europe sociale pourrait-elle se construire ?

Éric Maurin
Le ghetto urbain français

Alors que les médias parlent beaucoup des ” quartiers ” qui symboliseraient un enfermement communautaire, il apparaît que le séparatisme social qui marque les stratégies territoriales en France est un mouvement plus complexe : il résulte moins d’une sécession d’une population qui refuserait de s’intégrer que des logiques d’évitement qui poussent chaque groupe à fuir le groupe immédiatement inférieur dans l’échelle des difficultés.

Jean-Pierre Dupuy
La médicalisation de la vie. Médecine et pouvoir : en hommage à Ivan Illich

La disparition d’Ivan Illich s’est produite au moment où l’actualité de ses thèses s’illustre à nouveau, en particulier dans le domaine médical. Encore faut-il bien comprendre son refus du pouvoir médical, qu’il ne faut pas confondre avec une contraignante responsabilisation de chacun, mais procède d’une défense de la liberté et de la recherche d’un art de vivre.

Bernard Vincent
Paul Goodman, prophète du présent. Un précurseur d’Ivan Illich

L’œuvre et la personnalité du sociologue américain Paul Goodman étaient une source d’inspiration pour Ivan Illich : le refus de l’esprit de système, la méfiance à l’égard de l’État, le choix absolu de la non-violence dessinaient non seulement une analyse de la société mais une conception de l’homme.

Philippe Capelle & Henri-Jérôme Gagey
Une tradition universitaire de rencontre entre foi et raison

Après le rapport de Régis Debray sur l’enseignement du fait religieux préconisant une transmission rationnelle publiquement contrôlée du savoir en ce domaine, les doyens des facultés catholiques revendiquent dans ce texte leur participation à une telle transmission éclairée, un lieu confessionnel ne devant pas être exclu a priori de la capacité de transmission rationnelle.

Jean-François Barbier-Bouvet
Connaissances, méconnaissance et ignorance religieuses aujourd’hui

La demande d’une transmission scolaire ou neutre du ” fait religieux ” s’appuie souvent sur l’observation d’une ignorance croissante des références religieuses qui imprègnent notre histoire, nos modes de vie, nos représentations. État des lieux et explication d’une tendance de fond.

Nacera Belaza
Danser. Le dévoilement des corps. (Entretien)

Danseuse et chorégraphe, Nacera Bélaza travaille à la rencontre de la France et de l’Algérie : elle fait part ici de ses expériences et de ses impressions sur les rapports au corps, à l’espace, au mouvement.

Gilbert Grandguillaume
Les langues au Maghreb : des corps en peine de voix

Dans les trois pays du Maghreb, le rapport à la langue, marqué par le multilinguisme, implique à la fois les imaginaires et les identités, le poids de l’histoire et des choix politiques. C’est pourquoi le rapport personnel et collectif à la diversité des langues est difficile. Pourtant, le multilinguisme pourrait apparaître comme une ressource pour des pays qui connaissent un grand besoin d’ouverture.

Pierre Vermeren
Dans le nouveau Maroc, le Palais seul face aux islamistes ?

L’attentat de Casablanca en mai 2003 a pris de court des autorités marocaines enclines à dénier le problème islamiste, tout comme il a montré les limites des initiatives du Palais. Comment comprendre la stratégie politique du roi ? Sur quoi peut-elle déboucher ?

Sophie Bessis
Le précaire immobilisme tunisien

Si la France apporte un fort soutien politique au président Ben Ali, qui organise ce mois-ci sa réélection, c’est en jetant un voile sur les libertés civiles et politiques. Derrière la façade de la stabilité, l’immobilisme politique ne répond pas aux besoins de la société.

Jean-Pierre Peyroulou
L’Algérie malade de ses violences

Après douze ans de guerre civile, la violence et la corruption minent la vie algérienne. Plutôt que de chercher à analyser un univers politique qui reste délibérément opaque, il faut entendre ce que les disparus et les déplacés laissent deviner d’une société qui ne sait pas comment rompre le cycle de la violence.

Matthew Connelly
L’indépendance algérienne : une révolution diplomatique

Question de politique intérieure pour la France, la guerre d’indépendance algérienne s’est aussi jouée sur la scène internationale. Cette étude historique inédite en français montre que les Algériens ont su faire de leur lutte un enjeu international, qui a conduit à une marginalisation de la France sur la scène diplomatique et préludé à son échec.

Published 6 October 2004
Original in French

Contributed by Esprit © Esprit

PDF/PRINT

Read in: FR / EN

Published in

Discussion